Magazine N°11 - Millepertuis

LE MILLEPERTUIS

nom latin:Hypericum perforatum L; nom allemand:Johanniskraut,Harthey,Tupfel-harteu;
nom anglais:StJohn's wort;nom espagnol:Yerba,hierba de San juan;nom italien:Pilatro,Iperico,Erba di San Giovanni

etymologies

  • du grec HYPERIKON OU HYPEREIKON, hypo signifiant "sous" et ereikè signifiant Bruyére ou eikon signifiant "statue", la plante est fréquente sous les Bruyeres ou sous les veilles statues.
  • nom commun :millepertuis ou mille pertius=herbe à mille trous en vieux francais(pertuis) ou encore HERBE percée, du fait que les feuilles semblent perforées quand on les observe par transparence.
  • en latin perforatum rappelle également l'aspect des feuilles.

Le millepertuis est d'actualité et l'on parle beaucoup de ses propriétés antidépressives et de sa bonne tolérance par rapport aux antidépresseurs classiques. De ce fait le millepertuis est utilisé en automédication , par des patients insuffisamment informés des véritables effets de la plante. Un éclaircissement est donc nécessaire afin de mieux savoir les effets qu'elle peut apporter et connaître les effets indésirables qu'elle peut engendrer.

UN PEU D'HISTOIRE...

Depuis plus de 2000 ans, le millepertuis est utilisé pour ses propriétés thérapeutiques, tant en usage externe qu'interne, dans des domaines très variés :

    • Dans l'antiquité on l'utilisait pour guérir les plaies ( morsures de serpent venimeux ) les ulcères ou soulager la douleur (gastrites, douleurs menstruelles ) , ainsi que pour traiter les troubles urinaires, les parasitoses, l'anémie...
    • On l'utilisait même pour se protéger contre les sortilèges!
    • En Grèce antique Hippocrate, Pliny et Galien le recommandaient contre la possession démoniaque.
    • Pendant des siècles des médicaments à base de millepertuis ont été utilisés dans le traitement de la névralgie du sciatique, de l'énurésie, de la dépression, de l'insomnie et des troubles de l'humeur associés à la ménopause.

description de la plante :

ppl-hypericum-perforatum.jpg (129275 octets)Le millepertuis ou Hypericum perforatum, est une plante herbacée vivace aromatique de la famille des hypéricacées.Comme elle fleurit à l'époque de la saint jean, on l'appelle également herbe de la saint Jean (st John's wort).
Il existe également d'autres appellations populaires : herbe aux mille trous, chasse diable, herbe aux fées, herbe aux brûlures...
Le millepertuis pousse en bordure de chemins, autour des haies, dans les endroits incultes; il croît partout en Europe, en Asie occidentale, en Amérique du Nord et dans certaines parties de l'Australie.
Hypericum perforatum est une plante de 20 à 80 cm de hauteur, les feuilles sont criblées de taches translucides qui ressemblent à des trous minuscules (pertuis = trou).
Les fleurs , jaunes, apparaissent au début de l'été en grappe au sommet de la tige. On y remarque des petits points noirs qui, quand on les presse, laissent échapper un liquide rougeâtre.
Les parties utilisées en thérapeutique sont les sommités fleuries séchées.

millepertuis et dépression :

a/une étude récente fait le point sur l'efficacité du Millepertuis dans des conditions d'usage définies:
Une équipe allemande a publié dans le British Medical Journal une étude comparant les effets du millepertuis et de l'imipramine (antidépresseur tricyclique, de prescription usuelle pour le traitement de la dépression) dans le traitement des dépressions légères à modérées.Une volonté de méthodologie dans l'évaluation de l'efficacité semble avoir motiver cette étude supplémentaire sur le Millepertuis.
Dans cette étude randomisée, en double aveugle, portant sur 324 malades, ont été exclus les malades traités par des médicaments susceptibles d'interagir avec le millepertuis.
Le traitement a duré 6 semaines:cette période nous semble courte pour conclure pleinement sur l'efficacité des traitements.
Cette étude montre une bonne tolérance et une efficacité du millepertuis dans des conditions excluant toute interaction avec d'autres médicaments et sous suivi médical.Il ne s'agit donc pas de cas d'automédication ou d'interactions médicamenteuses pour lesquels nous voulons porter içi l'attention.

B/le texte du Ministère de l'Emploi et de la Solidarité:Journal Officiel du 27/01/2001 page 1469:
ce texte se base sur les avis de l'Agence Européenne pour l'évaluation des médicaments, ainsi que sur le communiqué de presse de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé(AFSSPS,1ER MARS 2000) notamment
Ainsi, la décision prise fixe l'obligation de faire figurer la notice suivante sur toute préparation magistrale, hospitalière, ou produit officinal à base de millepertuis:

"Attention,risque d'interaction médicamenteuse.
l'association de cette préparation de millepertuis à d'autres médicaments peut entraîner une diminution de leur efficacité.A l'inverse, une interruption brutale de la prise de millepertuis peut majorer la toxicité de ces médicaments.
Demandez conseil à votre mèdecin ou à votre pharmacien"

des interactions...

Le millepertuis interagit essentiellement avec des médicaments à faible marge thérapeutique en diminuant leurs taux sanguins, comme les contraceptifs oraux, les anticoagulants oraux, la ciclosporine, la digoxine, la théophylline...dont l'efficacité se trouve ainsi diminuée.

des effets indésirables...

le millepertuis contient des substances photosensibilisantes, et l'ingestion de la plante peut être à l'origine de dermites intenses et de photosensibilisation, en particulier à haute dose ou en cas d'utilisation chronique.Les manifestations de la photosensibilisation sont, chronologiquement :

  • brulûre, inflammation des muqueuses,
  • oedème de la face, des oreilles, des paupières,
  • puis suppuration des oedèmes, croûtes, nécrose de la peau.
D'autres effets indésirables sont possibles à haute dose :
  • troubles digestifs ( nausées, douleurs abdominales, anorexie...)
  • Allergie cutanée,
  • troubles neurologiques avec somnolence, confusion, convulsions...des situations diverses...En Allemagne , Hypericum perforatum est l'antidépresseur le plus prescrit; mais la plante est considérée comme un médicament : la fabrication, la distribution et l'étiquetage sont réglementés.
    Les produits répondent à des critères de qualité stricts. Les médecins prescrivent le millepertuis et les patients qui l'utilisent sont sous surveillance médicale constante.
    Ainsi, le traitement étant contrôlé, aucun effet indésirable majeur n'est notifié.
    Cependant en France, au Canada, le marché du millepertuis est non réglementé et on peut se le procurer en pharmacie mais aussi dans les magasins de diététique voire en supermarché...
    La plupart des individus qui consomment le millepertuis le font ainsi sans avis médical, ignorant les risques engendrés par cette automédication...
  • troubles digestifs ( nausées, douleurs abdominales, anorexie...)
  • Allergie cutanée,
  • troubles neurologiques avec somnolence, confusion, convulsions...des situations diverses...En Allemagne , Hypericum perforatum est l'antidépresseur le plus prescrit; mais la plante est considérée comme un médicament : la fabrication, la distribution et l'étiquetage sont réglementés.
    Les produits répondent à des critères de qualité stricts. Les médecins prescrivent le millepertuis et les patients qui l'utilisent sont sous surveillance médicale constante.
    Ainsi, le traitement étant contrôlé, aucun effet indésirable majeur n'est notifié.
    Cependant en France, au Canada, le marché du millepertuis est non réglementé et on peut se le procurer en pharmacie mais aussi dans les magasins de diététique voire en supermarché...
    La plupart des individus qui consomment le millepertuis le font ainsi sans avis médical, ignorant les risques engendrés par cette automédication...
des situations diverses...En Allemagne , Hypericum perforatum est l'antidépresseur le plus prescrit; mais la plante est considérée comme un médicament : la fabrication, la distribution et l'étiquetage sont réglementés.
Les produits répondent à des critères de qualité stricts. Les médecins prescrivent le millepertuis et les patients qui l'utilisent sont sous surveillance médicale constante.
Ainsi, le traitement étant contrôlé, aucun effet indésirable majeur n'est notifié.
Cependant en France, au Canada, le marché du millepertuis est non réglementé et on peut se le procurer en pharmacie mais aussi dans les magasins de diététique voire en supermarché...
La plupart des individus qui consomment le millepertuis le font ainsi sans avis médical, ignorant les risques engendrés par cette automédication...
conclusion :le diagnostic de la dépression doit être posé par un médecin et son traitement repose sur une prescription médicale.Le millepertuis ne doit pas être utilisé dans le traitement de la dépression majeure.Les recommandations à suivre lors d'un traitement par du millepertuis sont alors les suivantes :
  • pas d'automédication,
  • ne pas prendre pendant la grossesse,
  • pas de traitement prolongé,
  • ne pas prendre de millepertuis en cas de traitement médicamenteux .
  • ne pas arrêter brutalement le traitement par millepertuis car cela peut augmenter les effets des autres médicaments,
  • éviter le soleil pendant le traitement,
  • à prendre de préférence pendant les repas.
SOURCES:
  • pas d'automédication,
  • ne pas prendre pendant la grossesse,
  • pas de traitement prolongé,
  • ne pas prendre de millepertuis en cas de traitement médicamenteux .
  • ne pas arrêter brutalement le traitement par millepertuis car cela peut augmenter les effets des autres médicaments,
  • éviter le soleil pendant le traitement,
  • à prendre de préférence pendant les repas.
SOURCES:JOURNAL OFFICIEL :du 27 janvier 2001 page 1469, décret du 22 janvier 2001.
article du BMJ Bristh Medical Journal du 2 septembre 2000 pages 536-539.
article du QUOTIDIEN DU MEDECIN, 1er septembre 2000 .anicaprose.gif (34936 octets)