Magazine N° 20 - Les dangers des produits anti-poux

Les dangers des produits anti-poux

Les poux existent depuis toujours et ne sont pas prêt de disparaître ! Ils ne sont pas dangereux mais dérangeants. Ils résistent aux shampoings ordinaires mais sont facilement tués par un traitement spécial contre les poux. Ce traitement, à base d'insecticides, n'est pas toujours sans danger pour l'homme, en particulier si les conseils d'utilisation ne sont pas suivis.

Qu'est ce qu'un pou ?

· Le pou de tête ou « pediculus humanis » est un petit parasite bien connu des parents d'enfants en âge scolaire. En effet, celui ci est très répandu et parasite généralement le cuir chevelu des enfants, principalement ceux des classes maternelles et élémentaires.

  • Contrairement aux idées reçues, cela n'a rien à voir avec l'hygiène. Ils aiment autant les cheveux propres que les cheveux sales.
  • Le pou ne vole pas, ne saute pas mais il nage. La transmission se fait essentiellement par contact direct, même de courte durée, du fait d'une grande mobilité. La transmission indirecte ( chapeau, taie d'oreiller, tête de divan, peigne etc...) est controversée, elle est de toute manière beaucoup plus rare.
  • Les symptômes d'infestation sont en général bénins, limités à des démangeaisons, plus ou moins intenses, parfois absentes, et surtout localisées au niveau de la nuque et des oreilles . Des lésions de grattage peuvent en résulter.
  • Le pou a besoin de sang humain pour vivre et se reproduire. Il ne transmet pas de maladie et ne vit pas sur les animaux domestiques. Il mesure 1.5 à 3 mm de long et l'adulte vit de 8 à 10 jours. La femelle pond environ 300 œufs sur la durée de sa vie. C'est d'ailleurs souvent par la présence des œufs, les lentes, que l'on détecte les poux. En effet, les lentes sont blanc grisâtre, luisantes, translucides et restent accrochées à la base des cheveux.

Les produits anti-poux.

Ils existent plusieurs classes de produits anti-poux :

  • Les Pyréthrinoides avec un effet pédiculicide (tue les poux) rapide mais un effet lenticide (tue les lentes) incomplet qui impose une seconde application après une semaine.
  • Le Malathion, organophosphoré, peu apprécié des utilisateurs en raison de son odeur désagréable et de son aspect irritant.
  • Le Lindane, organochloré, peu utilisé.

Leurs effets indésirables :

Des effets indésirables locaux sont bénins mais fréquents. Ces réactions locales ont été décrites quelque soit le type d'anti-poux : démangeaisons, rougeur, éruption cutanée, brûlure, œdème, irritation des yeux, pigmentation cutanée, pellicules.

  • Les pyréthrines peuvent, dans de rares cas, exposer des patients allergiques à des réactions d'hypersensibilité.
  • Les solutions alcooliques, celles de malathion en particulier, semblent les plus irritantes. Le malathion est à éviter en cours de grossesse.
  • Le lindane présente plus de risque de toxicité : des troubles neurologiques ont été rapportés, la plupart consécutifs à un mauvais usage ou à une ingestion accidentelle. Il est contre indiqué durant la grossesse, chez les nourrissons et les enfants en dessous de 10 ans.
  • Les préparations en flacon pressurisé peuvent provoquer des crises d'asthme aux sujets prédisposés et aux nourrissons.

L'expérience du centre anti-poison de Lille :

Entre 1995 et 2002, le centre antipoison a reçu 121 appels pour des intoxications aux produits anti-poux chez les enfants. Les produits à base de pyréthrines ou à base de malathion, ou associant malathion et pyréthrines sont généralement mis en cause.Dans la majorité des cas il s'agissait d'accidents domestiques classiques (105 cas). L'enfant est surpris avec le produit à la bouche, il en a peut être avalé une gorgée ou bien il a fait tomber un peu de produit sur son visage ou dans les yeux.
Dans 72% des cas l'accident a été sans conséquence et dans 28% des cas on a observé des signes d'irritation locale (rougeur de la peau, sensation de brûlure de la gorge, signes digestifs bénins).

Par contre, dans un certain nombre de cas, l'intoxication est due à un mauvais usage du produit. (16 cas)
Les circonstances rapportées sont les suivantes :

  • application du produit sous une bande et macération pendant une nuit complète
  • pulvérisation du produit sur tous les éléments d'une chambre (rideau, literie, peluche, meubles, etc) avant que l'enfant n'aille se coucher.
  • pulvérisation dans une pièce non aérée pendant que l'enfant l'occupe.
  • application du produit chez un enfant sans respect de la limite d'âge.
  • application du produit sans protection des yeux et des muqueuses.

C'est suite à une mauvaise utilisation du produit qu'on a observé les signes les plus graves. (douleurs oculaires - vomissements - érythème de la face et du corps - brûlure du second degré).

Conclusion :

Les produits anti-poux sont des produits dermatologiques anti-parasitaires. Ils sont à base d'insecticides de la classe des pyréthrines, des organophosphorés et des organochlorés.
En cas d'ingestion accidentelle l'expérience montre qu'ils sont peu toxiques car les quantités sont trop faibles pour entraîner des problèmes (généralement moins d'une gorgée).
Par contre, en cas de mauvais usages ( temps d'application trop long, quantités utilisées trop importantes, pulvérisation sans aération), ces produits peuvent être responsable d'intoxication graves.
Il convient donc de rester prudent dans leur utilisation et de respecter strictement les règles d'utilisations rappelées ci-dessous.
En cas d'intoxication accidentelle, volontaire ou d'un mauvais usage il faudra se renseigner auprès d'un médecin ou auprès du centre antipoison régional. (0 825 812 822 pour le centre antipoison de Lille).

Pour la pratique ( propositions tirées de la revue Prescrire ) :

  • Examiner minutieusement toute la chevelure en cas de démangeaisons persistantes du cuir chevelu, d'abord à la racine des cheveux. Examiner de même toutes les personnes en contact avec un sujet manifestement infesté.
  • Décider de traiter seulement après avoir découvert des poux vivants et/ou des lentes vivantes, c'est à dire accrochés à la base du cheveu à moins de 5mm du cuir chevelu.
  • Choisir d'abord une solution à base de pyréthrine ( et non un shampoing moins efficace ). Appliquer sur cheveux secs ; laisser agir pendant 30 mn ( 15 mn en dessous de 2 ans ) avant de rincer et de peigner à l'aide d'un peigne à poux. Répéter la même application 7 à 10 jours plus tard.
  • En cas d'échec d'un traitement bien conduit par une pyréthrine chez un enfant de plus de 2 ans, appliquer une lotion à base de malathion. Appliquer sur cheveux secs pendant 10 min puis laver avec un shampoing doux. peigner à l'aide d'un peigne à poux.
  • Ne pas utiliser de solution alcoolique chez les jeunes enfants. Ne pas utiliser d'insecticide organophosphoré ou organochloré chez les jeunes enfants et les femmes enceintes. Éviter tout traitement par pyréthrines chez les nourrissons de moins de 6 mois : tenter alors d'éliminer les poux par un peignage minutieux, répété (2 à 3 fois par jour) et prolongé (3 semaines), avec un peigne à poux.
  • Ne pas utiliser de préparation en flacon pressurisé chez les asthmatiques, chez les enfants ayant des antécédents respiratoires et chez les nourrissons.
  • Protéger les yeux et les muqueuse lors de l'application d'un anti-poux.
  • Décontaminer les objets qui peuvent être infestés (vêtements, oreillers, brosses, etc...) par lavage à 60°C si possible ou par la mise en sac plastique clos durant 15 jours. Il est fortement déconseiller de vaporiser des insecticides dans la maison, sur les meubles, ou sur les autres objets de l'environnement. Cette mesure est inefficace sur le contrôle des poux de tête. De plus, elle peut représenter un risque important pour la santé des personnes et des animaux exposés de cette façon à un produit potentiellement toxique.

Bibliographie :

  • Poux, poux, poux...Ministère de la santé et services sociaux du Québec.
  • Revue des cas d'intoxication pédiatrique du CAP de Lille de 1995 à 2002 - base de toxicologie CIGUË.
  • Poux de tête et pédiculose du cuir chevelu. Revue Prescrire, nov 2001, tome 21, n° 222.

anicaprose.gif (34936 octets)