Magazine N° 23 : le Tamier ou herbe à la femme battue

le Tamier ou herbe à la femme battue

Avec le retour en force des remèdes de grand mère, le centre antipoison est de plus en plus amené à répondre aux questions des particuliers concernant l'usage des plantes comme remède aux petits problèmes de santé. Ces plantes ne sont pas toujours efficaces et se révèlent même parfois dangereuses pour la santé des utilisateurs.

Concernant le Tamier nous sommes souvent amenés à répondre aux questions de personnes ayant trouvé des remèdes dans des livres, revues, ou sites internet peu fiables.

Le tamier (Tamus Communis) est une plante de la famille des Dioscoréacées, c'est une plante grimpante, herbacée, volubile et lianiforme, poussant un peu comme le liseron dans les haies, buisson ou bois, en terrain humide jusqu'à 1200 mètres d'altitude partout en France. Les feuilles sont vertes en forme de cœur renversé, les fruits sont rouges ressemblant aux groseilles.
La plante est pourvue de rhizomes, ce sont ces rhizomes qui sont généralement utilisés comme remède.

Voici une liste de questions qui nous sont fréquemment posées et les réponses que nous donnons :

Je souffre de rhumatismes et ne supportant pas les médicaments de mon médecin j'ai consulté un manuel de phytothérapie dans lequel sont préconisés des cataplasmes de rhizomes de Tamier sur les articulations douloureuses. Est ce qu'il y a des risques pour ma santé ?

Les rhizomes de Tamier contiennent des concentrations importantes d'acide oxalique et de saponosides. Ce sont des substances fortement irritantes et vous risquez donc de souffrir de dermites (inflammation de la peau) aux points d'application, ces dermites peuvent être sévères et persistantes. Dans ce cas il faut se rapprocher de son médecin traitant pour qu'il prescrive un traitement adapté.

Je me suis tordu la cheville, celle ci est très gonflée et très douloureuse, ma grand mère me conseille d'utiliser sa pommade à base de Tamier, n'y a t'il pas de risque ?

Comme pour la question précédente, vous risquez de souffrir de dermites. De plus, dans ce genre d'accident il faut impérativement consulter un médecin car l'entorse peut être sévère et/ou peut cacher une fracture et nécessiter une immobilisation plâtrée par exemple.

J'ai reçu un mauvais coup et je souffre d'un œil au beurre noir, les cataplasmes de Tamier sont réputés dans de pareilles situations, puis-je m'en appliquer ?

L'utilisation cutanée n'est déjà pas sans risque, si vous l'appliquez prés de l'œil, vous risquez d'être victime de conjonctivites très douloureuses, mieux vaut consulter votre médecin généraliste.

J'ai trouvé sur internet une recette d'omelette au rhizomes de Tamier, puis je la faire sans risque pour ma santé ?

Encore une fois les rhizomes de Tamier contiennent de substances fortement irritantes et vous risquez donc, si vous en ingérez, de souffrir de douleurs digestives, diarrhée, brûlure ...Le Tamier était d'ailleurs utilisé jadis comme purgatif. De manière générale il faut être vigilant quant aux renseignements trouvés sur internet.

Mon enfant de 5 ans a avalé 2 baies d'une plante qui me semble être du Tamier, que dois je faire ?

Étant donné la quantité ingérée, votre enfant ne risque que des troubles digestifs mineurs, il faut tout de même faire identifier la plante par un pharmacien ou par un pépiniériste pour être certain de l'espèce de la plante. Lors d'ingestion de baies il vaut mieux nous téléphoner de manière systématique, car certaines plantes peuvent être très toxiques.

Conclusion

Si autrefois le Tamier était utilisé par certains rebouteux, notamment pour soigner les contusions (d'où son nom d'herbe à la femme battue) et comme purgatif, de nos jours son utilisation par des néophytes semble dangereuse compte tenu des risques non négligeables d'irritation cutanée voire de véritables brûlures.
Dans tous les cas, lors d'accidents concernant une plante mieux vaut se renseigner auprès d'un centre antipoison.

anicaprose.gif (34936 octets)